28 avril 2017

Académie de Creteil : Des tablettes pour les écoliers

Pierre Tourette, enseignant expérimentateur apprentissage en mobilité (tablette) a mis en place, avec une équipe d’enseignants, une expérimentation sur cinq classes du CE2 au CM2, sur l’utilisation de l’iPad, à l’école élémentaire Lallier B L’Hay les Roses, dans l’académie de Créteil. Son idée : voir quelle utilisation pouvaient avoir ce type d’appareils de dernière génération et quels apports cela lui donneraient pour enseigner.

Question qu’aujourd’hui tous les enseignants se posent et qui sera débattue lors de l’Université d’été de Ludovia.

En matériel, 15 iPads, 1 ordinateur, 3 bornes WiFi et 1 réseau local (Ethernet et courant porteur) ont été nécessaire pour l’expérimentation.

L’organisation pour l’usage du matériel s’est fait sous différentes formes : en classe entière (1 iPad pour 2), en petit groupe (1 iPad par élève), en aide personnalisée (1 iPad par élève), en autonomie (1 iPad pour 1 ou 2).

Première constation : que d’utilisations pour un même outil !

En effet, l’iPad peut être :
•    un outil de vérification ou d’aide ponctuelle (Calculator, le conjuguiste ou le conjugueur)
•    un accès pour consulter des documents (sur Internet grâce à Safari, à partir de liseuses type Ibooks, grâce au partage de fichiers avec Dropbox)
•    un exerciseur (itooch Français CM2, Conjugation Nation French, AB math, itooch Maths CM2, Math Board, L’heure de la jungle, Les fractions de la jungle, iCardSort…)
•    un outil de production (iCardSort, Pages)
•    un lecteur multimédia (iPod VLC Ressources en ligne type Youtube)
•    un enregistreur (Quick Voice)
•    un outil tactile : (Mirror paint Tactilis)

Petite synthèse plutôt positive de Pierre Tourette sur l’attitude des élèves face à l’iPad :

-    un outil ludique et attractif
-    une prise en main assez rapide
-    une mise au travail rapide
-    une utilisation possible en autonomie
-    ergonomie de certaines applications

Du côté des enseignants, malgré certaines étapes chronophages, cet outil offre un réel potentiel.

La mise à disposition de documents en couleur, la possibilité de différenciation  et la mobilité du support en font des atouts incontestables.
Par contre, la recherche, l’installation et la mise à jour des applications prennent beaucoup de temps, tandis que la manipulation des fichiers est impossible.

Pierre Tourette, pour conclure brièvement, nous donne son point de vue : «L’iPad est plutôt un outil personnel. Il peut devenir « le couteau suisse » de l’élève : manuel, outil de vérification, exerciseur, outil de production (…)»

et il ajoute : «Pour que cela devienne vrai, il y a la nécessité de voir arriver sur l’Appstore des applications exploitant les spécificités de l’iPad et proposant des contenus pédagogiques adaptés».

Même si cela est possible doit-on tout faire avec une tablette numérique?

Plus d’infos : rendez vous sur l’Université d’été de Ludovia pour débattre du sujet www.ludovia.org/2011

About Organisation

Organisation Ludovia 2011 : Université d'été de la e-Education et des Applications Multimédia ludiques et Pédagogiques. 8ème édition./ Née le 7 juillet 2004

Trackbacks

  1. [...] of the teachers that spoke, Pierre Tourette from the Academy Creteil in France was very inspiring and he explained how he’s been working in a school with 15 iPads and [...]