23 novembre 2017

Académie de Toulouse

logo-AC-ToulouseLa refondation de l’école a comme ambition de faire entrer l’école dans l’ère du numérique.

Dans ce contexte, l’académie de Toulouse mobilise ses services et ses équipes pour accompagner l’ensemble des établissements du premier et du second degré dans l’accomplissement au quotidien de cette ambition.

Les actions menées dans l’académie s’inscrivent dans la déclinaison en Midi-Pyrénées de la stratégie numérique nationale. Elles visent à améliorer la production de compétences numériques que les élèves pourront faire valoir à leur entrée dans le monde professionnel, que les enseignants ainsi que les corps d’inspection mettront à profit au service de la pédagogie et que les personnels de direction exploiteront au quotidien pour le pilotage de leur établissement.

La mise en œuvre de la stratégie numérique se base sur des remontées du terrain afin de « diagnostiquer à tout moment ce qui se passe ». L’académie de Toulouse s’est ainsi dotée d’un « observatoire des usages » et de réseaux de personnels qualifiés sur les pratiques du numériques. On peut citer les pôles d’appui, les référents numériques, les gestionnaire de réseaux, les interlocuteurs académiques TICE disciplinaires… qui interagissent avec le corps enseignant, les corps d’inspection et les personnels de direction des établissements.

Le dispositif mis en place dans l’académie s’appuie sur des relations partenariales développées avec les collectivités territoriales ainsi qu’un certain nombre d’acteurs du numérique éducatif tels que le CNED, le CRDP et l’ONISEP.

La stratégie déployée dans l’académie aborde principalement trois volets : l’accompagnement du changement, l’accès aux ressources numériques, les infrastructures.

 

L’accompagnement du changement

Il suppose de s’appuyer sur des actions de formation, un dispositif de valorisation des bonnes pratiques et d’assistance aux utilisateurs.

La formation « au » et « par » le numérique est un axe structurant du projet ESPE de l’académie de Toulouse qui sera donc associé aux actions de formation mises en place et conduira une politique de recherche active sur ce champ. L’accent sera mis sur la formation à l’usage pédagogique des outils et ressources numériques ainsi qu’à leurs enjeux sociétaux.

Les enseignants du premier degré bénéficieront de 9h annuelles de formation en ligne dès la rentrée 2013. L’offre de formation sera composée d’un accès à un campus numérique en fonction des PDF et d’un accès à des supports pédagogiques numériques mis au point pour servir les priorités académiques (Accompagnement Scolarisation handicapés, Les langues, les sciences, le socle).

3000 enseignants du second degré /an sur 2 ans bénéficieront d’un plan de formation disciplinaire au numérique dès la rentrée 2013. L’académie de Toulouse a mobilisé les IPR dès septembre 2012 pour mettre en place 18 équipes disciplinaires de formateurs chargées de recenser ou de créer des usages pédagogiques des ENT et d’organiser des formations locales.

L’académie a mis en place deux dispositifs pour repérer, évaluer et développer les usages du numérique dans des pratiques pédagogiques. Le premier, intitulé, les TRAvaux Académiques Mutualisés (TRAAM), a pour but de favoriser le développement des usages du numérique. En 2012-2013, dans l’académie de Toulouse, 9 disciplines ont participé au dispositif : SVT, Lettres, Langues, STI, Histoire-géographie, Physique chimie, Documentation, Eco-gestion, Mathématiques. Leurs travaux alimentent les Edubases et les sites disciplinaires académiques. Le second dispositif est fondé sur un observatoire des usages de l’ENT pour faire connaître les usages de l’ENT, les partager, et mutualiser des idées simples susceptibles d’enrichir les pratiques de chacun. Il est complété par une banque d’usages qui contient plus de 200 exemples d’usages de l’ENT, de tous types et une trentaine d’interviews plus approfondies d’utilisateurs qui témoignent de leurs pratiques.

Toutes les demandes d’assistance TICE des personnels du premier et du second degré, qu’elles portent sur des questions d’usage ou des déclarations d’anomalie, sont prises en charge par le dispositif d’assistance académique. Si la réponse aux dossiers TICE ne peut pas être apportée par la plate-forme d’assistance car elle nécessite plus d’expertise, la demande TICE est transférée à des experts académiques reconnus (mission TICE, pôles d’appui, animateurs informatiques 1er degré…) selon des procédures d’escalade identifiées. Le dispositif d’assistance, par des réponses précises aux demandes TICE des utilisateurs, contribue à l’accompagnement du développement des TICE dans l’académie de Toulouse.

 

L’accès aux ressources numériques

L’académie de Toulouse a mis en place depuis l’année scolaire 2006-2007 des aides financières pour la souscription d’abonnements à des ressources numériques en ligne. Environ 100 000 euros sont consacrés chaque année à cette opération intitulée Opération ENS.

Chaque année un appel à projet est lancé auprès des EPLE. Les ressources les plus demandées sont Lesite.tv, Jalons pour l’histoire du temps présent et des encyclopédies en ligne. La majorité de ces ressources est accessible via l’ENT, sans réauthentification.

La politique documentaire dans l’académie, préconise l’utilisation d’un outil de gestion documentaire permettant un accès en ligne au catalogue. Il a donc été décidé de proposer aux établissements l’utilisation de PMB, logiciel documentaire « full web », sous licence GPL. On compte actuellement 320 établissements (publics comme privés) utilisant PMB.

Les infrastructures

Rien n’est possible sans réseau informatique, capacité de stockage, environnement numérique de travail et applications métiers.

Les enseignants, les élèves et les parents d’élèves utilisent régulièrement les services et espaces de travail partagés mis en ligne par les écoles et les établissements scolaires disponibles sur le serveur Web académique (pedagogie.ac-toulouse.fr). Ce dernier héberge 1562 sites (233 sites de collèges, 845 sites d’écoles, 133 sites de lycées, 61 sites de disciplines, 290 sites autres (groupes à vocation pédagogique ou au service de la communauté éducative (clemi, aroeven, etc)) et 19 espaces ftp publics principalement disciplinaires. Le tout représente environ 1 To de données et totalise environ 26 millions de requêtes http par mois.

L’académie utilise la visioconférence pour les journées de préparation de l’immersion des classes de premières dans les 4 universités toulousaines, pour l’enseignement des langues à faible diffusion tels que l’italien et l’arabe, puis pour la formation en langue des signes français.

Les espaces numériques de travail (ENT), fortement présents dans notre académie au niveau du second degré, tendent à investir aussi les écoles. Ils se déclinent sous la forme de deux projets dans le second degré. Le projet ENTmip, en partenariat avec le CRMP, le CG09, CG12, CG32, CG46, CG65, CG81 et CG82, qui concerne 600 000 usagers répartis sur environ 300 établissements. Le projet eCollège31, en partenariat avec le CG31, qui a vu à cette rentrée 39 collèges supplémentaires rejoindre les 30 premiers collèges déployés depuis 2010 ; les 30 restants le seront à la prochaine rentrée de 2013.

Pour le 1er degré, une expérimentation a été lancée depuis la rentrée 2011. Trois solutions d’ENT (Iconito, beneylu School et NetEcole) sont en cours d’expérimentation dans 102 écoles réparties dans les 8 départements de Midi-Pyrénées. Elle concerne près de 370 enseignants et aux alentours de 10 000 élèves et 7000 parents.

La Mission TICE développe un dispositif de gestion des réseaux informatiques pédagogiques : MAGRET (Modules d’Aides à la Gestion des Réseaux d’Etablissements). Ce dispositif est présent dans la quasi-totalité des établissements du second degré (public et privé) mais aussi de l’enseignement agricole. Il impacte le fonctionnement d’environ 800 serveurs et 70000 stations de travail, utilisées quotidiennement par 200000 utilisateurs, enseignants et élèves.

Olivier Dugrip,
recteur de l’académie de Toulouse,
chancelier des universités

Commentaire

*