22 janvier 2018

Noémie Couillard

CouillardNoemieNoémie Couillard est titulaire d’une licence en droit et des diplômes des premier et second cycles de l’École du Louvre. Son mémoire de master 1 s’intitule « Paradoxes et ambiguïtés au pays des blogs de mode» (domaine : Anthropologie sociale et culturelle de l’Europe, 2009). Son mémoire de recherche en muséologie de master 2 s’intéressait aux premières utilisations des réseaux socio-numériques par les musées nationaux et est titré «Présence muséale dans le « Web social » : enjeux, pratiques, effets. » (2010).

Elle poursuit un travail de thèse en cours dans le cadre du programme international conjoint de muséologie, médiation, patrimoine entre l’École du Louvre, l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse et de l’Université de Québec à Montréal (École Doctorale 537 Culture et Patrimoine, Centre Norbert Elias, UMR 8562 -EHESS-UAPV-CNRS). Ce travail de thèse se poursuit sous la direction de Jacqueline Eidelman et d’Yves Bergeron et s’intitule : « Web social et musée collaboratif : une transaction réflexive ?». Elle est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur les lettres, les arts et les traditions (Célat).

Commentaire

*