27 mai 2017

Séminaire, Session 2 : Gérer – Mesurer

Séminaire, Session 2 : Gérer – Mesurer

16h30-18h30 « Gouvernance territoriale du numérique : s’adapter au changement et aux nouvelles compétences »

Session en plusieurs temps : les constats / les nouvelles compétences / la prospective et l‘adaptation.

Problématique  :
Analyse de la situation aujourd’hui : le rapport de la DGI , liaison avec l’étude ADF/ARF/ANDEV/AMF lancée en septembre par Ludovia/ les nouvelles compétences des collectivités… la maintenance, gestion des parcs info 

Les nouveaux cycles en projet et connexion entre les niveaux d’éducation…

Intervenants 
Jean-Yves Capul DGESCO (à confirmer), Charline Genet, 
Région Auvergne, Mme Dominique Provot, Agence Numérique 64, Philippe Molès, consultant et conseiller aux usages du numérique, Mission ECOTER.

Animateur :
Laurent Brisset, ARF.

Rapporteurs et Synthèse :
Marie-France Bodiguian du cabinet AMOTICE et Laurence Juin

Laurent Brisset introduit la table ronde en notant la problématique des differentes echelles de gouvernance : Quelle cohérence dans l’articulation ministère et collectivités territoriales ?
La compétence est désormais partagée : le numérique éducatif doit être collaboratif et la gouvernance partagée. Il y a mise en place de gouvernances Académiques et territoriales.

Intervention de Dominique Provost : 
Présentation du dispositif « numérique 64 » axé sur L’E-éducation avec 2 intervenants à temps plein. Sa mission est de développer l’usage du numérique dans les établissements : «on veut du qualitatif en plus du quantitatif ».
Quelques exemples d’actions menées:

  • 1er équipement : d’abord baladodiffusion et tbi
  • La formule a évolué : contrats numériques (volet 2 du College numérique du département ) = vidéo pro dans toutes salles et 1 salle/2 : vidéo projection interactive

Pour régler  le problème d’adaptabilité de l’enseignant : le contrat permet d’équiper en plus les classes selon les besoins.
La Maintenance est une grosse problématique à gérer  : 5 agents s’en chargent sur le département. Mais elle a conscience que c’est peut- être en contradiction avec les actions des collectivités territoriales pour récupérer de l’Etat une enveloppe budgétaire « maintenance » .
Si la formation est uniquement technique, il n’y a pas d’impact enseignant. C’est pareil si la formation est uniquement pédagogique. C’est pourquoi: mise en place de formations et partenariats conjoints entre l’Agence et le CDDP
L’organisation d’une journée annuelle de partage et de pratiques de la maternelle aux ESPE permet de mutualiser et valoriser les actions.

Charlie Genet 
Dans la Region Auvergne, la compétence numérique très tôt acquise avec des partenariats public /privé/ région/ département = le mode de gouvernance est innovant.
Une nouvelle étape a été lancée : dans les 4 départements et les 6 agglomération = déploiement du très haut débit avec l’objectif de couvrir tous les lycées d’ici 2017 .
Pilotage par l’Académie : ne pas cloisonner le numérique éducatif. Une stratégie globale commune est nécessaire. C’est la mutualisation importante du comité qui permettra des avancées.
La maintenance : la Région n a pas cette compétence = ce sont les  services académiques du rectorat qui s’en occupent.
Mise en place du Sconeta : Rationaliser pour optimiser en période de pénurie budgétaire avec un seul mot d’ordre : la logique de l’équité territoriale
La question de l’obligation de suivi est abordée: quels sont les indicateurs imposés aux acteurs de l’EN ? Comment les mettre en place ensemble en amont ?
Il est difficile de chiffrer et évaluer : pas de résultats probants car d’autre critères ne changent pas. En Auvergne : mise en place d’outils d’évaluation. Il faut sortir du rôle du « simple financier.

Philippe Moles 
Il est difficile d’évaluer l’impact des outils numériques sur les résultats des élèves. Mise en place d’évaluations
Il explique qu’en Région Bourgogne, un  Groupement intérêt public a été constitué : mutualiser les compétences pour diffuser un maximum. Mme la Rectrice demande de l’aide pour définir son plan de stratégie numérique. C’est novateur dans la démarche. Le dialogue est clair et actif avec les collectivités territoriales : construire des projets dans le cadre de la stratégie.
Différents volets de la stratégie :

  • partenariat avec l’ESEN pour former les cadres dans cette stratégie.
  • ESPE de Bourgogne associé
  • Formation des élèves pour repenser la pédologie
  • Partenariat avec les collectivités
  • Travail par projet d’établissement

Laurence Juin

Commentaire

*